lnb

Articles de La Voix du Nord

BC Orchies- Souffelweyersheim, l'éternel classico

 

verbeke site_2Place au 13e classico, en six ans, pour les deux clubs adversaires de longue date donc mais si proches. L'histoire a commencé en championnat,  en 2006. Bas Rhinois et Nordistes se sont opposés 2 années en N2, 3 années en N1, une année en Pro B et pour une saison encore en Pro B cette saison. Les rencontres ont toujours été indécises tant les joueurs ont mis du coeur à battre l'adversaire qu'ils connaissaient par coeur.

Joffrey Verbeke, capitaine du BCO, a été de pratiquement de toutes les rencontres et il a de quoi en parler.  

< Les meilleurs souvenirs contre Souffel ?

 "Je pense que c'est en 2013. On est allé gagner là-bas (63 - 70) et on avait ainsi assuré notre montée en Pro B. Il ne nous restait plus qu' un match à gagner sur 6. Et puis il y a eu aussi la victoire contre eux, lors du dernier match à Léon Lagrange, en décembre 2012 (80 - 64).

Les pires souvenirs ? Quelques grosses défaites, salle des 7 arpents. Les matchs ont toujours été serrés et je me souviens des duels Barbry-Tschamber, des tirs assassins de Broliron...L'an dernier, il y avait eu aussi cette coupure de courant chez nous, la salle évacuée et une fin de match rock and roll."

< Pour cette saison qu'en est-il des Alsaciens de Stéphane Eberlin ?

 

"Leur début de saison est difficile. Ils ont perdu des pièces maîtresses comme Alingue et Cazenobe. Je pense que Souffel n'est pas à son réel niveau. F. Courcier, cette semaine, va nous en parler plus en détails, lui qui les observe.

De toute façon ça va encore être un match accroché, un match d'hommes où il faudra être concentré sur son jeu.  Si on les bat, on les mettra loin derrière nous, à 5 défaites.  mais il y aura de la pression contrairement à Evreux ou Poitiers. Là-bas,  on y est allé sans avoir rien à perdre... Etant donné notre début de championnat, notre projet, nos nouvelles ambitions, nous ne devons pas perdre à la maison."

< Les résultats et le championnat sont un peu surprenants cette saison...Non ?

"Effectivement, d'abord nous : si on retourne 3 mois en arrière, nous étions en N1, annoncés comme l'ogre, on nous repêche et nous voilà dans les cinq meilleures équipes ! Pas de doute, il y a de la qualité au BCO ! Et puis, globalement il n'y a pas trop de logique  dans les résultats sauf pour Roanne et Monaco. Je pense que ce sera  indécis jusqu'au bout. Tout le monde peut battre tout le monde ! Quant'à nous : prenons  le plus de points possible  maintenant et après ce ne sera que du positif et du bonus ! Confectionnons nous un vrai matelas pour les temps plus durs ! Cela prouvera qu'on était une vrai équipe ..."

< Alors une Pubéco Pévèle Aréna pleine ce samedi soir ?

-"On attend la grosse foule . Les résultats sont là alors les gens seront là ! Nous, on a besoin de se sentir soutenus, qu'il y ait du bruit, du monde, du spectacle aussi dans les tribunes pour mieux encore nous exprimer. Ouai,  je pense que ça être chaud, très chaud !"

Pas de blessé signalé au BCO.

Cinq de départ prévus au : BCO : Poupet, Alexander, Daniels, Tanghe et Mels, pour Souffel : Dinal, Tschamber, Bach, Davis et Diarra.

BC Orchies (4e, 75% v.) - Souffelweyersheim (16e, 25% v.)

Samedi - 20h - P.P. Aréna

.

 

Voix du Nord

J. Ovart

Une de plus pour le BCO !

VOIX DU NORD

 

 

 

 

                                                                            >                                          

        BASKET-BALL (Pro B): Orchies solide jusqu’au bout, s’impose face à Poitiers     

    

 

 

 

 

 

Orchies qui sortait d’une défaite d’un point à Evreux, n’est pas tombé dans le piège des prolongations et voit le bon collectif de ses joueurs récompensé.

          

      
    

Orchies s’est déplacé à Poitiers avec ses nombreux shooteurs. PHOTO ARCHIVES JOHAN BEN AZZOUZVDNPQR
Orchies s’est déplacé à Poitiers avec ses nombreux shooteurs. PHOTO ARCHIVES JOHAN BEN AZZOUZ

 

BASKET-BALLL.                                                                   (Pro B, 6e).                                           D’entrée, les Poitevins commençaient par offrir des ballons de contre à Orchies en faisant preuve d’une adresse famélique (4/15 dans le premier quart). Orchies était à 13-0 (6-5 puis 6-18, 7e). Poitiers était dominé lors de cette première période à (8-23, évaluation de 4 pour le PB et 29 pour le BCO à l’issue du premier quart).                

Dans la période suivante, Poitiers mettait plus d’intensité, mais retombait dans ses travers et se montrait incapable de stopper Mels en grande forme (12 pts à 4/6 dont 2/3 dans le deuxième quart). L’écart enflait et rien n’y faisait (18-33, 16e). Ce n’était vraiment pas beau, certains spectateurs de Saint-Eloi décidaient même d’applaudir les paniers adverses (24-42, 20e).                

Les joueurs de Ruddy Nelhomme, métamorphosés au retour des vestiaires étaient plus actifs en défense. Le BCO, à court de solutions était emporté par la fougue. L’adresse était de retour (11-15) et cela faisait mal, à l’image d’un Ona Embo survolté, tout comme Fitzgerald (20 pts à eux deux en troisième période). En un quart temps, le PB inscrivait plus de points que lors de la mi-temps précédente, revenant à quatre longueurs des Nordistes (55-59, 30e).                

Dans la dernière période, Ogide ramenait ainsi les siens à deux longueurs puis égalisait (59-59, 36e). Mais Poupet redonnait de l’air aux siens d’un primé. Orchies était en tête à l’entame du money time (64-67, 39e) mais Ona Embo égalisait à 11 secondes du terme (67-67). Le BCO gérait jusqu’au bout. Alexander crucifiait le PB lors de l’ultime seconde (67-69).                                                          

                     ALBERT NICOLAS (CLP)

POITIERS - ORCHIES  : 67-69. Les quarts temps : 8-23, 16-19, 31-17, 12-10.                    

Spectateurs : 2.108                    

Tir : 25/60 dont 5/18 (Ona Embo 3/6, Fitzgerald 1/1, Greer 1/7, Thinon 0/2, Souchu 0/2). LF : 12/23. Rebonds : 33 (Ogide 9) dont 6 offensifs. Fautes : 23. Eliminé : Thinon (39e). Interceptions : 7. Balles perdues : 12. Passes décisives : 11. Evaluation : 65.                    

L’équipe : Ona Embo 19, Harley 8, Greer 8, Ogide 6, Fitzgerald 15 puis Thinon 1, Guillard 10, Souchu.                    

BC ORCHIES                    

Tir : 23/60 dont 11/30 (Alexander 3/6, Mels 3/9, Poupet 2/4, Saounera 1/1, Tanghe 1/3, Newson 1/4, Daniels 0/1, Berbeke 0/2). LF : 12/17. Rebonds : 43 (Daniels 14) dont 10 offensifs. Fautes : 26. Eliminé : Daniels (38e). Interceptions : 11. Balles perdues : 17. Passes décisives : 11. Evaluation : 79.

L’équipe : Poupet 14, Alexander 11, Mels 17, Tanghe 3, Daniels 8 puis Saounera 7, Newson 8, Taccoen 1, Verbeke.

                              

 
 
 

Yves Venville, la nounou du BCO

  •      
    •           
             

            Basket-ball (Pro B) : Yves Venville, intendant bénévole et nounou des joueurs du BCO     

        

    La Voix du Nord

     

      Ce vendredi, les joueurs du BC Orchies seront à Poitiers. Pour ce déplacement, Yves Venville, intendant bénévole au club, leur a préparé leurs sacs à dos après avoir pris soin de laver maillots et shorts. Rencontre.

                       
          
      Yves Venville est un des nombreux bénévoles du BCO. Sa mission (entre autres choses)? Laver shorts et maillots.VDN
      Yves Venville est un des nombreux bénévoles du BCO. Sa mission (entre autres choses) ? Laver shorts et maillots.

      Si l’on parle toujours des vedettes que sont Pierric Poupet, Josh Alexander ou Chris Daniels au BCO, il ne faut pas oublier ceux qui dans l’ombre font aussi tourner le club. Parmi eux : Yves Venville, intendant bénévole au club.

      Tu étais du déplacement à Évreux, que s’est-il passé ?                

      « Nous étions devant tout le match. On a même eu 14 points d’avance puis on est parti dans l’euphorie, on a joué trop vite sans poser le jeu. Ce fut une rencontre très physique et intense. Il aurait fallu sans doute ralentir le jeu. La fatigue venue, Pierric a loupé ses 2 lancers francs. Dommage mais c’est le sport et ce n’est qu’un épisode. »

      Que fais-tu exactement au BCO ?                

      « Tout en étant bénévole, mon travail consiste à préparer les boissons, les serviettes lors des matchs mais surtout je dois laver les maillots et shorts après leur utilisation, préparer les sacs à dos pour les déplacements des joueurs. Dans la salle, il s’agit de préparer avant le match les panneaux lumineux et de marque, de réparer à l’occasion ou de régler l’éclairage. J’aide aussi à l’accueil des joueurs en allant les chercher aux aéroports, en les aidant à remplir les formalités administratives, à les conduire à leur logement etc. Avec deux entraînements par jour, il y a de quoi faire côté laverie ou réserve à boissons. De temps en temps, je conduis aussi le minibus des joueurs et je sers souvent de nounou, les conduis à l’hôpital ou pour des radios. En fait, je fais tout ce qu’il faut pour que mes protégés soient dans les meilleures conditions possible. »

      Que penses-tu du déplacement à venir à Poitiers ?                

      « On n’a plus de blessés. Joris (Ortéga) et Josh (Alexander) seront là et Jared Newson devrait être qualifié. Poitiers, c’est une grosse pointure avec des joueurs comme Fitzgerald, Souchu, Ona Embo, Greer et Thinon conduits pour Ruddy Nelhomme, coach adjoint des Bleus. Ce sera dur mais on peut les surprendre car nous sommes une équipe très solidaire avec de nombreux shooteurs capables de passer facilement les 10 points. Rien à voir avec l’équipe de la saison passée régulièrement dépassée. Cette fois, il y a eu un recrutement judicieux. À noter : Poitiers a joué un match de moins que nous. »                

      PROPOS RECUEILLIS PAR

                           JACQUES OVART (CLP)                

      POITIERS (6e, 67 % v.) - ORCHIES (4e, 72 % v.), ce vendredi, 20 h.

       

      Jared Newson arrive...

                                                                                  >                                                                              >                                          

              Basket - Pro B : le BC Orchies se renforce avec l’Américain Jared Newson     

          

       

      JACQUES OVART (CLP)

                          

      Jared Newson a débuté sa carrière en Europe, de l’autre côté du Rhin en Pro A, puis est passé par l’Australie, la Pologne, en NBA D, en France à Hyères-Toulon puis à Saint-Vallier avant de repartir quelques semaines en Allemagne et d’arriver ce week-end à Orchies.

                

            
          

      Jared Newson et le président du BCO Christophe Bernard. L’Américain et ses 1,98 mètres va offrir son physique bondissant et son expérience aux Orchésiens.VDN
      Jared Newson et le président du BCO Christophe Bernard. L’Américain et ses 1,98 mètres va offrir son physique bondissant et son expérience aux Orchésiens.

       

      Jared Newson est né le 26 septembre 1984, à Belleville, en Illinois. Ce joueur complet, poste 4 voire 3, a signé pour l’instant jusque fin décembre. Il soulagera Josh Alexander et Chris Daniels et palliera l’absence de Pétrovic. C’est un athlète bondissant de 1,98 m pour 98 kg. Avec pratiquement 14 points de moyenne, 40 % de réussite à 3 pts, 5,8 rebonds et 13,8 pts aux évaluations, l’Américain affiche de belles statistiques. Il devrait être sur le parquet dès vendredi, à Poitiers.

       

       

      Cruelle défaite à Evreux : 48 - 47

                                                                                  >                                

               

              BASKET-BALL (Pro B): coup d’arrêt pour Orchies qui trébuche d’un tout petit point face à Évreux     

          

      La Voix du Nord

          
                                        

      Après quatre victoires de rang, le BCO a été crucifié sur le fil par Evreux, hier soir en Normandie, au terme d'une partie ultra défensive (48-47).

                       
          
      En tête de la Pro B de basket, le BC Orchies multiplie les paniers, à l’extérieur comme à domicile. PHOTO ILLUSTRATION JOHAN BEN AZZOUZ VDNPQR
      En tête de la Pro B de basket, le BC Orchies multiplie les paniers, à l’extérieur comme à domicile. PHOTO ILLUSTRATION JOHAN BEN AZZOUZ

                          BASKET-BALL.                    Pro B. Hier soir, l'équipe entraînée par Fabrice Courcier a baissé pavillon sur le parquet d'Evreux (48-47), voyant ainsi sa série de victoires se briser à quatre. Mais ce n'est pas ça qui fera le plus mal aux Nordistes, ce matin. C'est plutôt la façon dont ils ont concédé ce deuxième revers de la saison. En tête tout au long d'une rencontre d'une pauvreté offensive incroyable, les Orchésiens ont été estoqués à quatre secondes du terme sur une percée de Cosey, le jeune meneur américain d'Evreux, juste après que Pierrick Poupet ait manqué deux lancers francs de suite...

      Privés de Petrovic (blessé à la cuisse, le Serbe sera remplacé durant six semaines par l'Américain Jared Newson, ex-Saint-Vallier), mais finalement avec Alexander, les hommes de Fabrice Courcier ont pris part à un drôle de match hier soir. Difficile à décrire... Disons que ça partait un peu dans tous les sens et nulle part à la fois. Les chiffres à l'issue du premier quart-temps sont éloquents : 13 ballons égarés (7 et 6), 19 % d'adresse à Evreux (3/16), 36 % à Orchies (5/14), le tout pour un score de pupilles maladroits (9-10). Un score qui illustrait toutefois l'investissement hors norme déployé par les deux formations pour défendre leur panier. Une lutte terrible qui tournait rapidement à l'avantage des visiteurs, bonifié par deux missiles extérieurs d'Alexander (9-15, 12e). Les visiteurs se sont même octroyés jusqu'à dix unités d'avance (11-21, 18e) au cours d'une mi-temps pas loin d'être historique (14-21 au repos !).

      La suite a heureusement davantage ressemblé à un vrai match de basket, avec plus de points inscrits dans le troisième acte (36) que sur l'ensemble de la première mi-temps (35). Ce quart-temps a surtout permis aux Ebroïciens de se refaire la cerise (35-36, 30e). Mais une nouvelle fois, les partenaires de Verbeke ont parfaitement négocié leur entame de quart-temps (35-44, 34e). Encore en possession de cinq unités d'avance à trois minutes du buzzer (41-46), les Nordistes, même sans Daniels et Tanghe renvoyés par les arbitres sur le banc, auraient dû alors tuer le match. Pour s'éviter le final que l'on sait.                

      ALM EVREUX - ORCHIES : 48-47 (14-21). (9-10, 5-11, 21-15, 13-11). Arbitres : MM. Peyridieu et Rambaud. Spectateurs : 1 500.

      BC ORCHIES : 21/64 aux tirs (33 %) dont 3/25 à 3 points (12 %), 2/5 aux lancers francs (40 %), 22 fautes (éliminés : Daniels 35e, Tanghe 36e), 37 rebonds (Daniels 9), 12 passes décisives (Poupet 5), 18 balles perdues (Poupet 5), 48 d'évaluation collective (Daniels 18).

      La marque : Poupet 4 pts, Verbeke 2, Daniels 8, Mels 10, Tanghe 4 puis Taccoen 4, Alexander 7, Saounera 8, André.

       

      Publicité

      Votre publicité ici !

      • 04 02 01 03

         

      • 05 07 08 06

         

      • idavo LOGO-KIA pubeco

         

      bco orchies © 2017 • Mentions LégalesConnexion au manager
      Créé & imaginé par l'Agence Web & Média Kiirana
      En partenariat avec Wizospot.com, La régie publicitaire de l'agence Kiirana