lnb

Articles de La Voix du Nord

Belle victoire des Cadets nationaux

Dans l’optique de la création d’un centre de formation, le BCO aligne une équipe de U17 en championnat de France. Antony Lenglet en est le coach, Daniel Telliez, son assistant.    

Temps mort et ultimes conseils d'Antony. Lenglet à ses joueurs.
Temps mort et ultimes conseils d'Antony. Lenglet à ses joueurs.

Comme prévu, le début de compétition a été difficile avec un enchaînement de quatre défaites (Ozoir, Charleville-Mézières, Marne-la-Vallée et récemment Villemomble). Dimanche, les Bleus de la Pévèle ont traduit en acte les progrès constatés au fil des matchs en s’imposant contre Saint-Quentin 91-72. « Les efforts et le changement d’état d’esprit ont payé, dit Antony Lenglet. À Villemomble, on avait senti des progrès. Nous n’avions qu’un point de retard à la mi-temps. L’équipe a mûri. On sait tenir et relancer quand il le faut. Tout le collectif est à féliciter car chacun cette fois a fait son travail ! »

Le BCO occupe la sixième place à égalité de points avec Charleville.

Voix du Nord du 23/10/2014

 

Joshua Alexander

«Je suis prêt à renouveler mon exploit»     

Ce vendredi, le BC Orchies affronte Lille dans le cadre de la Leaders Cup. Un match sans grand enjeu mais qui permettra notamment aux jeunes de s’aguerrir sur le parquet. Et de faire aussi bien, peut-être, que Josh Alexander, qui a brillé samedi dernier contre Antibes. Rencontre.


Josh Alexander aura-t-il la main ferme tout au long de la saison  ?  PHOTO SÉVERINE COURBEVDNPQR
Josh Alexander aura-t-il la main ferme tout au long de la saison  ?  PHOTO SÉVERINE COURBE

Il a été éblouissant samedi contre Antibes. Arrêtons-nous un instant sur Josh Alexander (prononcer Choss) trois mois après son arrivée au BCO. Djordje Petrovic joue les interprètes.

Peux-tu nous revenir sur les années avant ta venue à Orchies ?

« Je suis né aux États-Unis, en Louisiane, en 1987, dans la ville de Shreveport. Mon père travaillait dans les assurances automobiles et ma mère nous a élevés. J’ai deux frères et trois sœurs qui vivent tous aux USA.

J’ai débuté le basket vers l’âge de 13 ans en Middle School puis suis passé au lycée et à l’université Stephen F. Austin au Texas. En 2008, j’ai été élu joueur de l’année et membre de l’équipe idéale de la Conférence. J’ai découvert l’Europe en rejoignant Sopot en Pologne en 2009 puis les Bakken Bears, au Danemark, lors de la saison 2011-2012. Puis j’ai passé deux années en Israël. »

Quel type de basketteur es-tu ?

« Étant rugueux, j’aime jouer défenseur. Je pense avoir des qualités de rebondeur et être doté d’une bonne adresse à l’occasion. Bref, je suis un vrai shooting guard. Je pense que je peux encore m’améliorer en perfectionnant ma vision du jeu.

Le championnat de France Pro B me plaît. C’est une compétition de bon niveau où il faut se battre à chaque rencontre car ici jamais rien n’est acquis. Cette saison, on est là pour assurer le maintien et pourquoi pas arriver aux play-off. Je suis prêt à renouveler le plus souvent possible mon exploit de samedi (30 points) mais ça n’arrive pas tout le temps ! L’important est de gagner. »

Les supporters ont découvert votre passion pour la musique lors des présentations.

« Oui, j’aime rapper. J’ai d’ailleurs fait un CD qui a été enregistré en Israël avec des musiciens internationaux. C’est un plaisir que je me suis fait. Je joue neuf à dix mois par an au basket. Il me reste donc peu de temps pour mes loisirs. D’autant que je retourne quelques mois au pays chaque année. »

Demain samedi, le BCO joue à Lille dans le cadre de la Leaders Cup avec déjà deux défaites et donc peu de chance de qualification. Ce sera l’occasion de peaufiner les réglages et de lancer les jeunes dans le grand bain ou de donner du temps de jeu aux secondes rotations. La Leaders Cup n’est pas la préoccupation première du BCO !

Leaders Cup  : Lille MB-BC Orchies, 20 h, salle Saint-Sauveur à Lille. Ce vendredi soir !

Voix du Nord du 23/10/2014

Une victoire qui met du baume au coeur

 Superbe deuxième mi-temps du BCO et victoire contre Antibes 76 - 61

Pour cette troisième soirée de championnat Pro B, les deux équipes d’Orchies et Antibes avaient besoin de savoir où elles en étaient.  Une défaite et une victoire chacune, pas de quoi avoir des certitudes…

4200 spectateurs

 Un premier quart temps prit en main par les Nordistes. (21 – 15, 10e avec déjà 17 pts pour Alexander) puis Antibes réagit de belle manière pour aborder  la mi-temps avec quatre points d’avance, leur intérieur Tim Blue faisant l’essentiel du travail (33 -37, 20e),

A la reprise Orchies  se montra plus déterminé  et imposa son jeu pour finir tel un rouleau compresseur la partie grâce à notamment Alexander (30 pts et 31 d’évaluation) et Pétrovic (18 pts et 11 d’évaluation).(53 – 48, 30e) et  (76 – 61, 40e)

 Julien Espinosa :  « C’est une expérience collective nouvelle. Quand on fait des efforts, ça se voit et puis on a des trous d’air comme les équipes jeunes. Nous avons laissé trop de liberté à Orchies en particulier aux tireurs. Il est vrai que nous étions absents au 1er quart temps. On s’est ensuite mis à jouer mais nous n’avons pas tenu dans la durée. En deuxième mi-temps nous n’avons pas su prolonger nos efforts. Jusqu’à la 34e minute on était encore dans le coup et puis on a laissé partir les lancers francs. Autre constat : à l’intérieur on ne fait pas le poids. »

F. Courcier : « Une victoire qui fait du bien ! On n’ avait pas trop de certitudes sur notre niveau de jeu, c’est rassurant !. Il faut dire qu’on avait presque tout notre effectif ce soir contrairement à Monaco.

La première mi-temps manqua encore d’agressivité et de confiance sur les tirs, heureusement Josh (Alexander) assuma, En deuxième mi-temps, nous avons posé notre basket défensivement et offensivement et ça a marché. 15 points, ça se prend !

On voit bien qu’on a encore du mal a jouer juste sur la durée et il nous faut maîtriser la régularité.

2 victoires en 3 matchs et vont venir 2 rencontres de Leaders cup…Restons concentrés sur le championnat ! Si cette rencontre pouvait nous donner de la sérénité, ce serait parfait. Bravo à Josh ! »


76 – 61 (21 – 15) (12 – 22) (20 – 11) (23 – 13)

+ Antibes – Juan-les-Pins

Blue 16, Solomon 10, Spraja 8, Bourdillon 2, Aboudou 2, Aded Hussein, Bengabert 2, Diarra 8, Atamna 8,Luwanu-Cabarrot 5

 24 tirs réussis sur 58 tentés (41,4%) dont 4/16 à 3 pts, 9/19 aux lancers francs, 33 rebonds captés, 23 fautes, 16 balles perdues et un total de 45 aux évaluations.

+ BC Orchies

Poupet 6, Saounéra, André,  Benedet, Daniels 7, Mels 8, Notteuil, Pétrovic 18, Alexander 30, Taccoen 2, Tanghe 5

24 tirs réussis sur 58 tentés (41,4%) dont 4/16 à 3 pts, 9/19 aux lancers francs, 33 rebonds captés, 23 fautes, 16 balles perdues et un total de 45 aux évaluations.

24 tirs réussis sur 64 (38%),dont 8/27 à  3 pts, 20/23 aux lancers francs, 20 fautes, 40 rebonds captés, 13 balles perdues et un total de 78 aux évaluations

 

J. Ovart

 

Voix des Sports du 20/10/2014

Venue d'un grand nom du basket ce samedi : Antibes

                                                                            >                                          

        Basket - Pro B : Samedi soir, le BC Orchies reçoit un grand nom du basket, Antibes     

    

 

 

La Voix du Nord

    

  

            

                    

Contre les Sharks d’Antibes-Juan-les-Pins, les Orchésiens vont devoir se démener pour emporter le match. Car dans l’objectif du maintien, tous les matches à domicile doivent permettre d’engranger des points. Après cette rencontre à hauts risques viendront deux derbies, contre Lille et Demain.

          

      
    

PHO_0_Annonce_BCO___Antibes

 

 

Samedi soir, troisième soirée de championnat de Pro B et première rencontre à domicile pour le BC Orchies. Pour cette soirée : venue de l’Olympique d’Antibes Juan-les-Pins Basket surnommé les Sharks d’Antibes.

Ce club, monté vers le haut niveau dans les années soixante, est devenu champion de France en 1970. 1984 a été pour lui une année exceptionnelle avec une demi-finale de coupe Korac. Il y a eu deux autres titres de champions de France en 1991 et 1995. Depuis des difficultés financières et des rétrogradations ont émaillé sa vie.

La saison dernière Antibes jouait en Pro A, celle d’avant en Pro B… Une pléiade de champions sont passés chez les Sharks comme Bonato, Cachemire, Dubuisson, Monclar, Vucevic, Weiz, Toupane…

Les joueurs de Julien Espinosa ont connu des fortunes diverses pour leurs deux premières rencontres 2014 – 2015 : une victoire à l’extérieur à Lille (65 – 84) et une défaite à domicile contre Le Portel (65 – 83).

Les Sharks possèdent en Tim Blue (4), pivot US de 2,05 m, une arme redoutable qu’il faudra tenir. Derrière, on trouve des joueurs comme Atamna (13), Hussein (10), Aboudou (9) ou Diarra (12) qui ont du métier.

Dans quel état d’esprit sera le BCO ? La malchance ne l’a pas épargné avec quatre blessés lors de la rencontre à Monaco : Verbeke, Pétrovic, Poupet et André ?

Pourtant il faudra gagner contre les Azuréens comme il faudra d’ailleurs gagner un maximum de matchs à Orchies pour atteindre l’objectif du maintien.

Fabrice Courcier se donne jusqu’à la fin du mois pour tirer les conséquences des difficultés rencontrées par ses hommes avant d’éventuels changements : «                      Il ne faut pas se dire que les points perdus, on les rattrapera plus tard… C’est aux joueurs de se bouger.                      » Coté infirmerie, seul Joffrey Verbeke y pointe. Djordge, Erwan et Pierric sont convalescents.

Après Antibes viendront deux derbies à Lille et à domicile contre Denain. Il sera temps alors de faire le point sur ce qui marche ou pas.                

BC Orchies (12e, 50 % de victoires) – Antibes (8e, 50 % v.) Samedi à 20 h à la P.ubeco Pévèle Aréna.

Difficile déplacement à Monaco

Déplacement de tous les dangers ce samedi en Principauté de Monaco pour le BC Orchies

L’AS Monaco possède le 1er budget de Pro B (3 101 000 €) et la plus grosse masse salariale (1 289 000 €) devant Antibes. Orchies n’apparaît qu’en huitième position pour le budget (1 878 000 €) mais en 3e place pour la masse salariale (767 000 €). C’est dire si les Monégasques sont armés pour réussir dans ce championnat de Pro B.

Lors de la première journée Monaco est allé s’imposer chez l’un des favoris à la montée en Pro A : Boulazac (75 -80) avec un gros match de Taylor Ronell.
Ce succès initial confirme que Monaco est bel et bien à classer parmi les favoris de la division.

Un statut qui convient au coach Savo Vucevic qui ne souhaite pas se cacher et assume les ambitions du club de la Principauté. "On est un promu mais les gens pensent qu’on est les favoris, ça ne me dérange pas. Je l’ai dit aux joueurs, ce qu’il faut, c’est monter. Cette année je le dis clairement, je veux monter et ce message est passé. Il ne faut pas se cacher, on n’a pas une équipe pour écraser tout le monde mais on a une bonne équipe qui travaille bien. Cette étiquette de favori, on l’assume complètement."

En coupe, l’ASVEL n’a su gagner que d’un point (78 - 79) avec à nouveau T. Ronell en lumière aidé de Obasohan tandis que Strasbourg se baladait...

Joffrey Verbeke, capitaine du BCO,  à la veille du départ pour le "rocher" nous  parle du déplacement : "On y va sans pression puisqu’on sait que c’est une très grosse équipe. Eux jouent avec de grandes ambitions, nous on cherche le maintien. On tentera de faire un coup mais ce sera difficile comme tous les matchs de Pro B qu’il faudra aller chercher...Sur un tel match on peut reprendre de la confiance. Il est vrai que jusqu’à ces derniers temps on vivait bien nos rencontre et puis dans la difficulté maintenant on a un peu plus de mal. Je ne suis pas forcément inquiet mais il faudrait un déclic. Il ne peut venir que de nous, dans l’équipe. Pour mon cas personnel, je ne sais pas si je serai du voyage étant blessé. J’ai besoin de repos avant tout. Je n’ai déjà plus mal au pied et je travaille pour garder la forme . Ce sont les médecins qui décideront de mon retour en compétition. Pas de date prévue actuellement."

 J. Ovart

Voix du Nord du 10/10/2014

 

 

 

Publicité

Votre publicité ici !

  • 04 02 01 03

     

  • 05 07 08 06

     

  • idavo LOGO-KIA pubeco

     

bco orchies © 2017 • Mentions LégalesConnexion au manager
Créé & imaginé par l'Agence Web & Média Kiirana
En partenariat avec Wizospot.com, La régie publicitaire de l'agence Kiirana