lnb

Articles de La Voix du Nord

Lion's Kop - 6e ou 7e homme du BCO ?

Orchies : le Lion’s Kop, un atout supplémentaire pour les basketteurs les soirs de match

PAR JACQUES OVART (CLP)

Les shoots à trois points réussis sont salués par un roulement de tambour. Les supporters du Lion’s Kop portent à bout de bras l’équipe du BCO. Les jours de gros temps, lorsque le cinq majeur plie, ils redoublent d’encouragements. Détour dans les tribunes aux côtés des « Bleus ».

Le 27 décembre dernier, lors du match contre Angers, le Lion's Kop avait mis le feu.  PHOTO JOHAN BEN AZZOUZVDNPQR
Le 27 décembre dernier, lors du match contre Angers, le Lion's Kop avait mis le feu. PHOTO JOHAN BEN AZZOUZ

 

Avec les Bugs, l’autre club de supporters, le Lion’s Kop constitue une attraction à part entière les soirs de match du BCO. Mais ses activités ne se limitent pas à ça.
Derrière les prestations musicales existe un tas d’actions qui visent à aider au maximum le club professionnel.

Le Lion’s Kop a été créée en septembre 2013 et a pour présidente Cathy Lemaire. « Le but est de réunir des personnes pour partager des moments conviviaux et supporter principalement l’équipe de Pro B, indique-t-elle. Cela s’est fait à la demande de supporters qui souhaitaient participer plus activement et s’investir. Nous ne sommes pas les ennemis de l’autre club de supporters. Nous voyons simplement les choses différemment. Notre ambition est la même que les joueurs : la réussite du club. »

Tout de bleu vêtu, les membres du Lion’s Kop affichent haut et fort leur présence à chaque match à la Davo Pévèle Aréna, en tribune sud. Le plus souvent possible, ils font les déplacements. À grands renforts de chants, de tambours et grosses caisses, ils poussent les joueurs. Ils sont là aussi pour le carnaval des supporters ou, tout dernièrement, pour dire au revoir à Djordje Petrovic. Bien sûr, cela se fait en étroite collaboration avec les dirigeants et le staff. N’oublions pas Lionnie, la mascotte du Lion’s Kop sur le parquet, toujours prête à distribuer des bonbons ou faire des photos avec les enfants.

Cathy Lemaire ajoute : « Nous sommes soixante-dix adhérents, venus du Douaisis et de l’Amandinois, qui essayons de créer de bons rapports avec les supporters adverses. Ainsi, nous avons reçu ceux de Saint-Quentin qui à leur tour vont nous recevoir. Lors du carnaval (le 7 mars), les supporters de Charleville vont s’associer à nous pour chauffer la salle. Il est vrai que l’on s’attache de plus en plus à chauffer la salle avant le coup d’envoi. »

7 mars : carnaval à la DP Aréna avant la rencontre BCO - Charleville-Mézières. Les spectateurs sont invités à venir déguisés et participer.

11 avril : déplacement en bus à Saint-Quentin avec réception par les supporters locaux.

24 avril : déplacement à Lille

Tarifs : 18 € adulte, 14 € pour les « 10-16 ans », gratuit pour les enfants de moins de 10 ans

30 mai : soirée supportes au restaurant scolaire.

Inscriptions et renseignements au 06 01 32 12 52 ou sur Facebook.

Belle réaction du BCO contre Poitiers

Basket Pro B :Belle victoire revancharde du BC Orchies contre Poitiers: 78-67

La Voix du Nord

Comment allaient réagir les Nordistes face à une équipe dont ils craignaient l’attaque ? C’était bien là la question avant que ne débute la rencontre… Grâce à un bon rebond, le BC Orchies s’est finalement imposé en ayant pratiquement fait toujours la course en tête.

Jared Newson, l’Américain bondissant du BC Orchies, sait aussi marquer quand il le faut. PHOTOs SéVERINE COURBEVDNPQR
Jared Newson, l’Américain bondissant du BC Orchies, sait aussi marquer quand il le faut. PHOTOs SéVERINE COURBE

 

Belle ambiance dans les tribunes avec un petit pincement au cœur cependant pour le départ de Djordje Pétrovic pour Challans.

Saounera ouvrit le score d’entrée et Poitiers se heurta vite à la défense locale. La période d’observation passée, Poitiers reprit les choses en main profitant de la maladresse des blancs aux lancers francs (17-15, 10e).

Ce qui devait arriver arriva : Poitiers égalisa par Fitzgerald (22-22, 7e) !

Du côté d’Harley et Daniels, c’était un match dans le match, tantôt l’un tantôt l’autre était là pour apporter le danger jusqu’à la pause (36-31, 20e). Autant dire que rien n’était fait.

Chris Daniels avait incontestablement dominé la 1ère période. En face, Kevin Harley ne fut pas en reste. Légère supériorité des locaux au rebond, en revanche, au niveau adresse Poitiers faisait course en tête.

Saounera sur un nuage porta trois coups terribles aux visiteurs (41-31, 22e) suivi de Poupet et bientôt 47-35. Poitiers pliait mais ne cédait pas… et mieux reprit du poil de la bête au fil des minutes. Mels sortant de l’anonymat à son tour assura (57-50, 30e).

L’écart s’est maintenu cahin-caha à 10 points (67-58, 35e). Mels sur interception renfonça le clou suivi de Newson, la messe semblait être dite à trois minutes de la fin. Saounéra finit par mettre tout le monde à la raison. (78-67, 40e).

Jacques OVART (CLP)

Orchies-Poitiers : 78-67 ; (17-15) (19-16) (21-19) (21-17)

BC Orchies :

Cinq de départ : Sallie, Saounera, Daniels, Newson et Tanghe

Ortega 2, Poupet 5, Saounera 19, André, Newson 14, Verbeke, Daniels 13, Mels 10, Henocq, Taccoen, Sallie 5, Tanghe 10

25 tirs réussis sur 58 tentés dont 8/24 à 3 pts, 20/28 aux lancers francs, 26 fautes, 33 rebonds captés, 15 balles perdues et un total de 88 aux évaluations.

Poitiers :

Cinq de départ : Harley, Ona Embo, Greer, Thinon, et Soliman

Thinon 9, Harley 10, Ogide 7, Fitzgerald 18, Joseph, Ona Embo14, Soliman 4, Joumard, Greer 5, Cluzeau

22 tirs réussis sur 49 tentés dont 6/17 à 3 pts, 17/21 aux lancers francs, 23 fautes, 29 rebonds captés, 20 balles perdues et un total de 57 aux évaluations.

La revanche contre Poitiers ?

 

Basket-Ball : revanche attendue ce mardi soir pour le BCO contre Poitiers

 

JACQUES OVART (CLP)

Un match capital pour le rapide maintien du BCO, face à Poitiers

PHO_0_Annonce_BCO_Poitiers

 

Alexis Tanghe, l’avait annoncé : « Ce sera plus difficile pour les matchs retour ». Et cela se vérifie. Les adversaires, a force d’analyse vidéo, connaissent maintenant le jeu des Nordistes, les diverses blessures handicapent la formation et comme prévu certains clubs qui ont mal débuté le championnat retrouvent peu à peu la place qui devait être la leur.

Orchies avait l’occasion en deux matches de se retrouver sur le palier du maintien face à Fos et maintenant Poitiers. Première marche ratée samedi. Il lui faut retrouver de la stabilité afin de vaincre ses adversaires ce mardi soir et se donner vite la chance d’assurer ce maintien tant recherché.

Poitiers ne sera pas un adversaire facile d’autant que son attaque est performante. « On vient de perdre une occasion de se replacer dans la tête du classement. La meilleure réponse sera de faire un bon match. Là, on va juger de notre capacité à rebondir. », commentait Fabrice Courcier, très déçu après la rencontre face à Provence-Basket.

Poitiers affiche 9 victoires et 11 défaites (exactement l’inverse d’Orchies) et reste sur une victoire à domicile contre la surprenante Etoile de Charleville (98 - 95).

Les Poitevins pourront miser sur leurs américains Kevin Harley et Jeff Greer, ce dernier étant particulièrement adroit à 3 pts. Mais il y a aussi Carl Ona Embo et le bien connu meneur Arnaud Thinon, sans oublier Lamine Kante et Andy Ogide, le tout sous la conduite de Rudy Nelhomme, coach adjoint de l’équipe de France.

Les Orchésiens vont devoir se faire violence car la déception était grande samedi vers 22 heures parmi les joueurs cadres. Pierric Poupet, par exemple, regrettait l’impuissance de son équipe à déjouer la stratégie adverse. « Pourtant on savait que les choses seraient compliquées et qu’ils pouvaient refaire le même match qu’à Saint-Quentin. »

Reste à espérer un sursaut de ceux qui n’ont pas joué sur leur valeur, un peu plus d’adresse de R. Mels et un bon début d’intégration de R. Sallie.

BC Orchies (8e, 56% v.)- Poitiers ( 12e, 45% v.)

Mardi - 20 h - Davo Pévèle Aréna

Sans A. Tanghe, le BCO a bien résisté à Hyères-Toulon

 

Basket - Pro B : Orchies, combatif mais trop maladroit, s’incline face au Hyères Toulon Var

 

Anthony Descours

Broyé à l'aller dans le Nord, le Hyères Toulon Var a pris sa revanche hier au palais des sports. Comme d'habitude l'entame des locaux est tonitruante avec des trappes dans la raquette qui perturbent le timing de passes adverse.

Pierric Poupet et ses coéquipiers sont tombés sur plus forts qu’eux hier soir. PHOTO JOHAN BEN AZZOUZVDNPQR
Pierric Poupet et ses coéquipiers sont tombés sur plus forts qu’eux hier soir. PHOTO JOHAN BEN AZZOUZ

 

Du coup les contres fusent et le trio US Westbrook, Gardner, Spain se régale sur jeu rapide 15-5 (6e). Sans s'affoler Orchies revient progressivement à hauteur en profitant aussi des rotations varoises. Daniels maintient d'abord les siens à flots puis un bon passage longue distance du tandem Mels-Petrovic permet aux Nordistes de limiter la casse lors d'un 1er quart temps de belle facture 20-17. Le momentum est pour Orchies qui à cheval sur les deux périodes passent un 12-0 à un leader alors dans les cordes 20-22. Une étreinte que Spain desserre aussitôt à 3 points 23-22 (12e).

Le HTV s'en remet alors à son pivot star Gardner pour redresser la barre. Orchies déjoue de nouveau et multiplie les balles perdues (8 au total en 16 minutes !) car la zone 2-3 de Legname porte ses fruits. Mis sur orbite par un Julien inspiré, Chelle dégaine derrière l'arc et donne de l'air aux siens 39-30 (17e). Le meneur du HTV score puis sert Gardner qui au buzzer et à 3 points donne le plus gros écart du match à la pause 45-32. A la reprise l'ex du HTV, Newson, signe 5 points consécutifs en récoltant une antisportive de Westbrook. Orchies durcit sa défense et revient car le HTV bafouille son basket 46-42 (23e). Un quart-temps version guerre des tranchées avant un réveil des locaux qui arrivent de nouveau à mettre du rythme 57-44 (27e) en s'appuyant toujours sur cette zone 2-3 sur laquelle les Nordistes se cassent les dents.

C'est grâce à une adresse diabolique à 3 points (8/13) que les hommes de Courcier gardent le cap tant bien que mal 62-50 (28e) dans un match que le leader gère à sa main avec un Spain monté sur ressors 67-55 (30e). Le dernier quart sera du même acabit car Spain enchaîne les dunks 80-66 (36e). Orchies bien que combatif jusqu'au bout est trop maladroit pour inverser une tendance inéluctable. Score final 84-73.

Rien à dire le meilleur a gagné.

HTV-Orchies : 84-73 (20-17, 25-15, 22-22, 17-18).

HTV : Pontens (0 point), Julien (10), Cavallo (6), Chelle (10), Gardner (19), Westbrook (12), Pinda , Spain (23), Poirier (4), Ateba

Orchies : Poupet (9 points), Saounera (2), Andre, Newson (11), Verbeke (6), Daniels (9), Mels (17), Petrovic (19), Taccoen, Tanghe

Publicité

Votre publicité ici !

  • 04 02 01 03

     

  • 05 07 08 06

     

  • idavo LOGO-KIA pubeco

     

bco orchies © 2017 • Mentions LégalesConnexion au manager
Créé & imaginé par l'Agence Web & Média Kiirana
En partenariat avec Wizospot.com, La régie publicitaire de l'agence Kiirana