lnb

Articles de L'Observateur du Douaisis

Encore des derbys à la pelle avec Denain, Lille et Orchies en Pro B

Le calendrier de Pro B a été dévoilé. Il s'avère que le BCO va affronter Lille cinq fois et Denain quatre fois dans le cadre du championnat régulier mais aussi avec la Coupe de France et celle de la Ligue.

La dernière quinzaine de septembre va donc connaître un nouvel épisode de la rivalité entre les deux clubs de Lille et Orchies. Le repêchage du BCO en Pro B n'est pas vu du bon œil par tous, notamment du côté de Lille qui voit là un sérieux rival dans la hiérarchie nordiste du basket régional. On se rappelle que dans la perspective de décrocher une wild-card pour accéder à la Pro A, Orchies et Lille avaient envisagé une union pour mutualiser les moyens et devenir une place forte du basket français. Moins d'une semaine après le passage en avril 2013 devant la commission chargée d'étudier les candidatures à l'obtention d'une wild-card, cette union n'était plus d'actualité. Pour diverses considérations, le président lillois, Servais Tomaso se rétractait et l'union capotait.

On se souvient aussi que l'an passé lors des rencontres communes, les Orchésiens avaient vaincu 3 fois les voisins lillois et concédé une défaite. Et pourtant le LMB s'était maintenu avec un point-average favorable sur le BCO. Un point de règlement controversé très particulier modifié du reste cette année.

Les poules géographiques à nouveau proposées par la LNB ont placé, logiquement, Denain, Lille et Orchies ensemble. Les matchs ne comptent plus cette année pour le championnat mais pour la Disneyland Paris Leaders Cup Pro B avec une place qualificative en play-offs d'accession en Pro A pour le gagnant. Lille rend visite aux Orchésiens le samedi 27 septembre, une rencontre qui ne sera pas qu'un match amical.

Le tirage de la coupe de France a aussi désigné une rencontre entre Lille et Orchies, rencontre qui a eu lieu hier soir, mercredi 17. Le vainqueur rencontrera l'équipe de Strasbourg, entraînée par Vincent Collet le coach de l'équipe de France médaillée de bronze à la en Espagne. Les supporters rêvaient déjà d'accueillir la SIG d'Antoine Diot un des meneurs de l'équipe nationale. Le premier match de championnat aura lieu à Charleville, vendredi 3 octobre salle Bayard.

DSC00037Alexis Tanghe renforce le BCO

Fabrice Courcier souhaitait grandir et renforcer le secteur intérieur orchésien. C'est donc finalement sur les 2m06 d'Alexis Tanghe que le choix des dirigeants et du staff s'est porté. Agé de 24 ans, il évoluait depuis deux ans à Bourg-en-Bresse en Pro B avec de bonnes statistiques. Vu au Centre Fédéral, l'International champion d'Europe en cadets et en U20 rejoint en 2008 Dijon (Pro A), en 2010 puis Roanne (Pro A). Ce joueur au profil très intéressant peut jouer près de l'anneau comme en périphérie de raquette et dispose de bonnes mains. Vendredi soir, a eu lieu la présentation aux élus communautaires, aux partenaires et sponsors du BCO lors d'une soirée de prestige au Golf de Mérignies. Trois autres joueurs vont rejoindre très bientôt le groupe pour mettre en conformité l'équipe avec la règle d'avoir dans l'effectif quatre jeunes joueurs formés en France de moins de 23 ans en l'absence d'un centre de formation agréé.

 

Les matchs à domicile du BCO en Pro B à la Pubéco Pévèle Arena toujours à 20 h

Mercredi 17 septembre contre Lille (coupe de France)

Samedi 27 contre Lille (Coupe de la Ligue)

Mercredi 1er octobre contre Strasbourg (Pro A) si vainqueur le 17/9

Samedi 18 octobre contre Antibes

Mardi 28 contre Denain (Coupe de la Ligue)

Samedi 1 novembre contre Hyères/Toulon

Samedi 15 novembre contre Lille

Samedi 29 novembre contre Souffelweyersheim

Samedi 13 décembre contre Denain

Samedi 20 décembre contre Roanne

Samedi 27 décembre contre Angers

Samedi 24 janvier 2015 contre St-Quentin

Samedi 14 février contre Fos sur Mer

Mardi 17 février contre Poitiers

Samedi 7 mars contre Charleville

Samedi 14 mars contre Aix/Maurienne

Samedi 28 mars contre Boulazac

Samedi 18 avril contre Le Portel

Mardi 5 mai contre Monaco

Samedi 9 mai contre Evreux

Samedi 23 mai contre Nantes

 

La très bonne nouvelle : Orchies repêché en Pro B

DSC00336On y croyait secrètement à Orchies, on en parlait à mi-mot déjà la semaine dernière. Comme beaucoup le savent, suite à l'attribution de deux wild-cards à des clubs de Pro B (Châlons/Reims et Bourg-en-Bresse), la Pro A était passée à 18 clubs, là où la Pro B était ramenée de 18 à 16 clubs. A ce premier épisode du feuilleton de l'été s'était ajouté le cas de l'AS Monaco, champion de N1, dont l'engagement en Pro B n'avait pas été validé, un peu comme pour le foot, à cause des charges sociales non payées en France et en l'absence de siège social sur notre territoire national. La Ligue Nationale de Basket avait alors proposé la place du 16e club de Pro B successivement à Charleville, Sorgues et Orchies, respectivement 3e et 4e de N1 et 1er relégué de Pro B. Angers, le 2e de N1, ayant acquis sportivement et financièrement sa montée en Pro B. Au final, il se pourrait que ce feuilleton vienne de trouver son épilogue avec un retour de la Pro B à 18 clubs. Avec la validation de l'Etoile Charleville comme 16e club, l'engagement de l'AS Monaco, après bien des palabres juridiques et politiques avec surtout une action du gouvernement de la Principauté, semble acté et un repêchage du BC Orchies, offrant ainsi un nombre pair de rencontres sans exempt. Une décision du comité directeur de la LNB le 4 septembre à Paris qui amène ainsi la Pro B à 18 clubs. Cette proposition avec pour ordre du jour le passage de 16 à 18 clubs sera soumise en assemblée générale d'urgence aux représentants des clubs de Pro A et Pro B lundi 15.

Nul ne doute qu'un gros travail de lobbying des dirigeants orchésiens autour de Christophe Vitoux, le manager général a porté ses fruits. La magnifique salle de la Pévèle Arena, la 6e affluence de Pro A et Pro B, la descente litigieuse du BCO sur un point de règlement, plus que contestable et du reste modifié cette année, ont influencé fortement les instances du basket.

On se doute que le club va s'empresser de respecter la règle de 4 jeunes français de moins de 23 ans pour éviter une pénalité financière conséquente. Le vivier interne y pourvoira très certainement. Courcier voudra aussi certainement renforcer et grandir le secteur intérieur de l'équipe avec un nouveau joueur.

Vendredi soir à Marly Orchies s'est imposé largement face à Denain 72 à 57. Lundi soir à Liévin défaite face au Portel 57 à 74. Hier soir, mercredi, le BCO rencontrait Charleville-Mézières. Mais le premier grand rendez-vous à Orchies, c'est mercredi 17 à 20 h face à Lille dans le cadre de la coupe de France. Des retrouvailles attendues qui s'annoncent palpitantes quand on sait la rivalité qui existe entre les deux clubs.

La reprise du championnat est finalement prévue le 4 octobre avec cette année 6 poules régionales de 3 soit au minimum 38 rencontres. Auparavant dès le samedi 20, puis le mardi 23, ce sera le retour des matchs de poules, des matchs qui ne comptent pas cette année pour le championnat mais pour la Disneyland Paris Leaders Cup PROB avec finale le 22 février 2015 à Paris. De bien belles soirées à vivre à la Pubéco Pévèle Arena pour de nombreux sportifs ou passionnés d'ambiance hors normes.

 

A lire dans l'Observateur du Douaisis du jeudi 11 septembre

Le nouveau style du BCO avec Fabrice Courcier

 

DSC02293Après cinq matchs de préparation, le Basket Club d'Orchies enregistre quatre victoires, la dernière samedi soir 72 à 63 face à Denain qui évolue en Pro B pour une honorable défaite dimanche face à l'équipe de Mons/Hainaut en première division belge 75 à 70. On sent déjà un nouvel état d'esprit, un autre style de jeu. Fabrice Courcier, nouvel entraîneur du BCO n'y est pas innocent, loin s'en faut.

Comment êtes vous arrivés au BCO?

C'est une arrivée construite dans le temps après de nombreux échanges avec Frédéric Szymczak depuis longtemps notamment quand j'ai quitté Bourg-en-Bresse on avait parlé d'une éventualité. Mais le gros point a été la période estivale avec l'arrivée de Christophe Vitoux comme manager au BCO. Mon intention n'était pas de quitter Denain mais j'avais une folle envie d'un rapprochement familial, mon épouse travaille à Lyon. J'ai eu des propositions d'Aix/Maurienne et de St-Quentin. J'ai longuement discuté avec mon ami Christophe Vitoux car les dirigeants du BCO voulaient un nouveau plan de travail sur 2 ou 3 ans, se stabiliser en Pro B et viser la Pro A. Les entretiens avec Dominique Bailly, Christophe Bernard et Ludovic Rohart m'ont fait comprendre que le projet était réel avec de plus un environnent basket fort à Orchies et une superbe salle. Tous ses éléments ont contribué à mon arrivée. De plus mon épouse a aujourd'hui obtenu un poste à Tourcoing. Donc je suis prêt pour un nouveau challenge dans une région qui m'est très chère.

Comment avez-vous bâti cette équipe ?

J'ai mis un certain temps à construire mon puzzle. Des aventures sportives antérieures m'ont piégé à cause de certaines associations de joueurs. J'ai voulu avancer étape par étape et faire la preuve dans le discours de la construction de la meilleure équipe possible en N1. Ce n'est pas facile pour certains joueurs de descendre en N1 même si c'est devenu un championnat très compliqué. Il a fallu garder des joueurs comme Petrovic, Taccoen et Verbeke marqués par la descente. Poupet sera un élément stabilisateur important. Le projet d'équipe ne peut se faire sans des projets individuels de joueurs. Je veux surtout un projet club avec des jeunes, importante en Pro B pour la règle des moins de 23 ans quand on n'a pas de centre de formation homologué. Saounera est un vrai meneur complémentaire qui connaît bien la Pro B et la N1. La mésaventure Desroses a permis l'arrivée de Mels mais a quelque peu modifié l'échiquier. La valeur intrinsèque est remplacée par la motivation. Daniels est connu, hypermotivé, il doit se canaliser. Je suis les performances d'Alexander depuis plusieurs années et je crois en son potentiel. Il doit retrouver son pourcentage de réussite des années antérieures. J'ai un groupe de joueurs en forme, bien préparé qui travaille au quotidien avec déjà une certaine cohésion, du caractère, des ingrédients hyperpositifs pour la construction d'une saison.

Quels sont vos objectifs avec cette équipe ?

Tout d'abord je fais un bilan positif de nos rencontres même si ce ne sont que des matchs amicaux. Il faut apprendre à gagner dans ces matchs de préparation. Il faut établir une hiérarchie dans l'équipe, lui donner de la stabilité, de la cohésion, un esprit collectif de défense et surtout ne rien lâcher. Il nous faut maintenant avancer offensivement, trouver des timings, répéter les attaques pour que l'exécution du jeu soit meilleure. Je veux une équipe de talent avec plusieurs joueurs d'expérience qui peuvent marquer. On assume le projet de montée, Je couvrirai mes joueurs mais entre nous, je serai assez franc pour refuser leur trahison. On vise la première ou la deuxième place pour organiser si nécessaire le Final four. Même si St-Vallier, Charleville, Blois Vichy, St-Chamond voire Chartres seront des écueils à surmonter. C'est à nous de le faire et d'avancer.

A lire dans l'Observateur du Douaisis du jeudi 4 septembre (J-M Dupuis)

Christophe Bernard nouveau patron du BCO

DSC02198Depuis la fin de la dernière saison sportive, le Basket Club d'Orchies s'est divisé en deux : une section professionnelle et une section amateur. Pour diriger la section professionnelle, une Société Anonyme Sportive Professionnelle a été créée. Christophe Bernard en est le président. Pour la section amateur, c'est Ludovic Rohart qui garde la présidence. L'Observateur du Douaisis a rencontré le président de la SASP et il a répondu à nos sollicitations.

Comment êtes vous arrivé à la tête de la SASP ?

C'est l'histoire d'une parole donnée en 2004 à Dominique Bailly alors simplement conseiller régional. Une histoire d'hommes, on voulait redonner au basket à Orchies ses lettres de noblesse. On est ainsi parti de la N3 pour arriver en Pro B. On reste toujours dans la même philosophie mais l'an passé on a manqué un étage. On est redescendu en N1. On repart en toute modestie. Le club s'est doté d'une SASP formé de 12 actionnaires, en majorité de chefs d'entreprises, de l'association BCO bien sûr et de l'international Nando De Colo. Une volonté de pérenniser le club dans sa marche annoncée vers la Pro A. C'est une obligation de se mettre en phase avec le sport professionnel de haut niveau et de se structurer pour cela. Tout naturellement, j'ai accepté d'en prendre la présidence. La SASP s'occupe de l'équipe de N1 et des jeunes en championnat national U 20.

L'objectif cette année est la montée en Pro B ?

L'équipe a été fortement renouvelée. Pour avoir passé le mois d'août avec les joueurs, j'ai découvert des pros plein d'envie, des hommes humbles avec un esprit collectif. Pas de forte individualité car la seule star cette année ce sera l'équipe. Tous ont signé une charte de bonne conduite, ce sont de vrais pros dans l'esprit. L'objectif officiel est la remontée en Pro B en deux ans. Personnellement je le souhaite dès cette année. Comme beaucoup dans le club, on est passionnés, surtout pas prétentieux ou pédants. Mais on a un goût amer car on ne méritait pas de descendre. Quand on voit ce public même pour un match amical à 17 h dans la mythique salle Léo Lagrange (ndlr jeudi 21 face à Berck 700 personnes), comment ne pas offrir à ces gens ce cadeau tant espéré d'un retour en Pro B dans notre magnifique salle qu'est la Pubéco Pévèle Arena.

Les permanences pour les abonnements ont repris depuis le 25 août dans le hall de la Pubéco Pévèle Aréna. Vous pourrez souscrire votre abonnement et/ou retirer votre carte d'abonné si ce n'est déjà fait. Dates et horaires des permanences : lundi de 18 h à 19 h 30, mercredi de 18 h à 19 h 30 et les soirs des matchs amicaux. Renseignements : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Résultats 21/8 - BCO - Berck (N2) : 107-75 ; 23/8 : BCO - Willebroek (D1 Belge) : 68-65 ; 26/8 BCO - Charleville Mézières : 81-77

Prochains matchs amicaux : Samedi 30 août à la Pubeco Pévèle Arena à 20h : BCO-Denain (Pro B) / dimanche 31 à 17h à la maison des sports de Tournai face à Mons-Hainaut (D1 Belge)

Sur la photo - De gauche à droite, Ludovic Rohart président du BCO amateur, Dominique Bailly, Christophe Bernard président SASP BCO

A lire dans l'Observateur du Douaisis du jeudi 28 août (J-M Dupuis)

Publicité

Votre publicité ici !

  • 04 02 01 03

     

  • 05 07 08 06

     

  • idavo LOGO-KIA pubeco

     

bco orchies © 2017 • Mentions LégalesConnexion au manager
Créé & imaginé par l'Agence Web & Média Kiirana
En partenariat avec Wizospot.com, La régie publicitaire de l'agence Kiirana