lnb

Encore deux défaites, le coach Namyst remercié

 

Le Basket Club d'Orchies pointe à la dernière place du classement de Pro B. Le coach Philippe Namyst est débarqué

DSC01611Les dirigeants ont donc enfin tranché à 15 journées de la fin du championnat. Philippe Namyst a été officiellement remercié mercredi après-midi suite à la série de mauvais résultats. C'est Franck Henocq, l'adjoint qui assure la relève en attendant l'arrivée d'un nouvel entraîneur, parmi les disponibles sans club : Christophe Denis ex-coach du Paris Levallois en Pro A, Didier Dobbels ex Pau/Orthez en Pro B et A ou John Douaglin ex Boulazac Pro B entre autres.

Relâche cette semaine en Pro B à cause de la Leaders Cup de la LNB pour les 8 meilleurs de Pro A au classement. Une trève pour préparer le prochain rendez-vous à la Pubéco Pévèle Aréna le samedi 22 février à 20h contre Souffelweyersheim.

Une sacrée raclée à Lille 91 à 62

Match de la peur mardi soir au Palais St-Sauveur de Lille, entre le LMB et le BCO car le perdant plongera irrémédiablement dans les abymes de la N1. D'un côté on a vu une équipe lilloise qui jouait son maintien, sa survie, collective, pleine d'envie avec de la réussite, de l'euphorie, de l'autre une équipe fort maladroite (21 tirs réussis sur 62), brouillonne, dominée aux rebonds, individualiste, sans réaction côté orchésien. Pourtant le BCO mène vite 4-0 grâce à Taccoen et après plus rien, le LMB va se gaver de tirs extérieurs et prendre rapidement plus de 10 points d'avance (45-33, 20e). Les joueurs du BCO perdus sur le terrain, ne trouveront jamais la solution pour revenir dans le match peu aidés en cela par le coach lui-même impuissant et dépassé. On s'attendait à une réaction des cadres de l'équipe. Ni Stanley, ni Salyers, ni Rowland et ni Petrovic ne surent s'imposer à la furia lilloise. A Orchies, chacun s'en remettait à une initiative individuelle pour sauver l'équipe. L'écart va alors s'amplifier (69-52, 30e). Les matchs perdus de Hyères/Toulon ou Evreux trottent dans les têtes, le BCO va encore recevoir une belle raclée de son adversaire (91-62). Beaucoup de frustration et de honte côté supporters et dirigeants, un vrai sentiment de gâchis. Namyst est-il le capitaine capable de redresser un navire qui chavire dans les méandres de la Pro B ? La question se pose depuis quelque temps, mais là n'est-ce pas l'équipe qui la pose car le message ne passe plus avec le groupe ? Et on peut maintenant craindre le pire pour le BCO.

Vendredi soir Denain a encore battu le BCO 75 à 69

Vendredi soir, la salle Jean Degros était pleine à craquer avec les Galibots et les Rugissants côté AS Denain-Voltaire, les Bugs et le Lion's Kop côté BCO, fidèles supporters souvent mal récompensés avec cette défaite. Comme toujours, il ne manquait pas grand-chose, mais il manquait toujours le petit truc pour faire basculer le match dans le bon sens comme face au Portel. Et c'est encore dans le money time qu'Orchies a baissé pavillon. Le drame, c'est que les bras orchésiens tremblent dans les moments chauds. Orchies a payé très cher les maladresses de Rowland, de Stanley et Salyers à trois points avec un 3/20 pour l'équipe au final, faille impardonnable à ce niveau. La fin de la première période sera catastrophique et décisive sur le sort de la rencontre (47-39, 20e). Le retour de Petrovic sur le parquet avec les efforts de Verbeke rapprochent les deux équipes mais la déconcertante maladresse aux lancers-francs (8/17 en tout) d'un BCO peu serein, en manque de lucidité, laisse toujours Denain bien en place, en tête (61-51, 30e). Namyst choisit l'option Petrovic-Salyers ensemble (61-60, 33e) mais aussitôt les hommes de Courcier se redonnent de l'air. Orchies lâche alors le match et Salyers par des pénétrations adoucit la note et peaufine ses statistiques.

A lire dans l'OBSERVATEUR DU DOUAISIS du jeudi 13 février (J.-M. Dupuis)

 

Publicité

Votre publicité ici !

  • 04 02 01 03

     

  • 05 07 08 06

     

  • idavo LOGO-KIA pubeco

     

bco orchies © 2018 • Mentions LégalesConnexion au manager
Créé & imaginé par l'Agence Web & Média Kiirana
En partenariat avec Wizospot.com, La régie publicitaire de l'agence Kiirana