lnb

Orchies devra impérativement gagner face à Lille samedi sous peine d’être déjà relégué‏

Face à Lille, Orchies espère s'imposer pour se maintenir

Samedi soir, Orchies reçoit Lille pour espérer se maintenir en Pro B ou du moins pour laver l'affront du mardi 11 février. Les résultats du dernier week-end, la 33e journée de championnat sont on ne plus défavorables au BCO. A domicile, Lille a infligé une très sévère défaite à Poitiers (94-64), Orchies a perdu à Nantes (89-78), Rouen gagne face à Boulazac en prolongation (108-104). Heureusement St Quentin est allé vaincre St-Vallier. Orchies reste en queue avec St-Vallier à une victoire de Lille et à deux de Rouen. Orchies doit donc impérativement gagner sous peine d'être déjà relégué en NM1. Car ce sont quatre équipes qui évitent des deux dernières places de Pro B sanctionnées par la descente à l'étage inférieur : Lille, Orchies, Rouen et St-Vallier. Les résultats des autres rencontres Rouen-Nantes et Boulazac-St Vallier seront particulièrement attendus et on peut s'attendre samedi soir vers 22 heures à du changement au classement. Encore faut-il gagner le derby du Nord !

Chacun se rappelle de la sacrée raclée reçue par le BCO au palais St-Sauveur de Lille (91 à 62) voici un peu plus d'un mois. Une défaite du même acabit que celles subies à Evreux (-35) ou Hyères/Toulon (-26). Mais cette fois l'affront lillois avait coûté à Namyst sa place d'entraîneur, lâché qu'il avait été par tout son groupe. Pourtant en novembre (84-71) et en décembre (76-86), Orchies avait gagné face à l'équipe de la Métropole. Les cadres de l'équipe doivent une revanche aux supporters orchésiens. Car ce mardi soir de février, ni Stanley, ni Salyers, ni Rowland, ni Petrovic ne surent, ne purent ou ne voulurent s'imposer à la furia lilloise. En Pro B cette année, trois coachs ont été évincés, Abdou N'Diaye en octobre au LMB, Philippe Namyst en février à Orchies et Sylvain Lautié en mars à Boulazac. L'histoire retiendra que le groupe du président lillois Tomavo est très étroitement associé à ses départs.

Samedi 15 mars à 20h à la Pubéco Pévèle Aréna le BC Orchies reçoit Lille Métropole Basket - Arbitres : Lionel Betton et Ilyaz Benmerzouk

BC Orchies : 4- Siegwarth / 6- Doucouré / 7- Thalien / 8- Rowland / 9- Verbeke / 12- Stanley / 13- Petrovic / 15- Taccoen / 18- Evtimov / 19- Gaillou / 22- Salyers - Entraîneur : Didier Dobbels

Lille MB : 4- Minet / 5- Gillet / 6- Fields / 7- Ceci-Diop / 8- Barbry / 9- Bichard / 10- Rigaux / 11- Almeida / 12- Bangara / 14- Bradford / 15- Pourchot / 17- Kherzane - Entraîneur : Cédric Binauld

nantesOrchies impuissant à Nantes face à Durham

Salyers ouvre le score pour les gars de la Pévèle. Les deux équipes s'observent (8-6, 5e), le BCO est très pénalisé en ce début de match, par Raffa, les Nantais se détachent quelque peu. Orchies insiste de loin mais ça ne rentre pas. Gaillou sur un rebond offensif rapproche (19-14, 10e). Le BCO dominé n'y arrive pas (23-16, 10e). Les Nordistes se montrent quant à eux maladroits dans leurs tentatives et commettent trop de pertes de balle pour réduire l'écart. Enfin Stanley troue les filets avec un missile et Petrovic (23-23, 15e). Orchies insiste à l'intérieur, les joueurs de Loire Atlantique choisissent l'option de loin mais ne s'imposent pas en fait. Au contraire à leur tour enfin pénalisés, ils laissent Gaillou et Stanley emmener les Nordistes devant à la pause (33-35). Dès la reprise le BCO poursuit sur sa lancée et s'affirme avec Petrovic et Gaillou (43-47, 25e). Mais Nantes maîtrise la défense de zone et ajuste de l'extérieur par Gayon (53-51, 28e). Gaillou se blesse au poignet et doit sortir. Durham se réveille et impose sa puissance à l'intérieur. Petrovic puis Rowland ne laissent pas le droit d'y croire à leurs adversaires (58-56, 30e). Nantes, vexé par l'adversité des Chtis, prend l'ascendant mais Rowland trouve la cible (65-62,35e). Orchies court toujours derrière le score (69-65, 35e), un peu juste physiquement même. Durham bien servi dunke (74-68, 37e). La star américaine ravit le public nantais et s'impose en cette fin de match (78-69, 39e). Stanley intercepte et marque (78-71). Salyers à nouveau enfin et Petrovic réussissent leurs pénétrations. Stanley puis Petrovic pénalisés par les fautes quittent le parquet. La rencontre se termine sur la ligne des lancers francs pour chaque équipe (89-78, 40e), Orchies cherchant à arrêter le chrono. L'exploit poitevin ne se renouvelle pas. Le BCO reste bien seul dernier de Pro B.

Hermine Nantes Atlantique - BC Orchies : 19-14 / 33-35 / 58-56 / 89-78

BCO : Siegwarth 0, Thalien, Doucouré 0, Rowland 20, Verbeke 0, Stanley 11, Petrovic 22, Taccoen 4, Evtimov, Gaillou 12, Salyers 9

A lire dans votre hebdomadaire L'Observateur du Douaisis du jeudi 13 mars (J-M Dupuis)

 

 

Publicité

Votre publicité ici !

  • 04 02 01 03

     

  • 05 07 08 06

     

  • idavo LOGO-KIA pubeco

     

bco orchies © 2018 • Mentions LégalesConnexion au manager
Créé & imaginé par l'Agence Web & Média Kiirana
En partenariat avec Wizospot.com, La régie publicitaire de l'agence Kiirana