lnb

Un nouveau déplacement difficile pour Orchies à Poitiers

 

La magnifique victoire face à Lille sans Petrovic et surtout sans Alexander en a surpris plus d’un. C’est aujourd’hui un vrai plaisir de voir évoluer la bande de Fabrice Courcier. La solidarité et l’envie décuplée du groupe donnent au public un magnifique spectacle.  « Il ne faut pas s’enlever de la tête qu’on joue avant tout le maintien. Après 15 victoires, ça deviendra le challenge des joueurs » tempérait toutefois le coach orchésien.

Evreux, chanceux, s’impose cruellement face au BCO (48-47)

Mels et Poupet donnent dès le début l’avantage à Orchies. Chaque équipe se montre maladroite par la suite, les défenses sont bien resserrées. Les missiles d’Orchies ne trouent pas les filets ébroïciens. C’est un petit score au bout de 10 minutes (9-10).  Alexander a refoulé le parquet et se montre aux locaux (9-15, 15e). Mels et Alexander encore maintiennent le BCO devant  mais Courcier doit gérer les fautes (Poupet, Daniels, 3 chacun) et multiplie les changements. Quelle bataille entre les deux groupes, une lutte terrible, un sacré combat très physique engagé depuis la première action avec une grosse agressivité défensive (14-21, 20e). Un investissement hors normes déployé par les deux formations pour défendre leur panier et  une pauvreté offensive flagrante illustraient le petit score au panneau d’affichage. Le match se débride quelque peu au retour des vestiaires mais les fautes s’accumulent encore. Courcier calme par un temps mort (22-28, 26e). Tanghe et Taccoen s’illustrent dans la raquette adverse. Orchies résiste et Saounera éloigne le retour d’Evreux (35-36, 30e). Verbeke et Daniels relancent la machine nordiste (35-40, 33e). Les Orchésiens étaient alors assaillis par les coups de sifflet, pendant que les Normands engrangeaient sur la ligne. Daniels sort pour 5 fautes et Valin recadre efficacement son groupe (39-44, 35e). Evreux grignote son retard, Tanghe sort à son tour (41-44, 37e). Mels repousse un peu les gars de l’Eure. L’absence d’une rotation au BCO à l’intérieur se fait sentir. Orchies souffre mais reste devant (44-47, 40e). L’expérimenté Poupet manque deux lancers francs et Evreux s’adjuge la rencontre sur un dernier tir à 4 secondes du terme (48-47). Rageant certes avec un scénario, « aussi horrible que jouissif » titrait un confrère normand qui rajoutait « Evreux s’en sort miraculeusement face à Orchies ».

DSC03918

Jared Newson en renfort

Petrovic victime d’une élongation à la cuisse est indisponible jusque fin décembre. Alexander souffre d’une tendinite au pied. Le staff technique et les dirigeants du BCO ont jugé alors opportun d’engager un pigiste. Ce joker médical connait bien la Pro B pour y avoir évolué à Hyères/Toulon et à St-Vallier avec notamment Saounera. C’est l’Américain Jared Newson, un poste 3/4 d’1m96 âgé de 30 ans. Il vient de quitter le club allemand de Crailsheim, promu et actuel dernier de BBL et où son adaptation ne fut pas parfaite.  Il devrait être aligné face à Poitiers, le président Christophe Bernard s’étant déplacé lui-même à Paris au siège de la LNB pour activer la qualification du joueur. Le BCO se déplace vendredi 21 à Poitiers, un des ténors de Pro B et candidat affirmé au retour en Pro A.  Alexander retrouvé, avec l’intégration de Newson, ça donnera une autre dimension à la rencontre face aux Poitevins qui n’ont d’ailleurs pas joué mardi soir. Leur match à Angers étant reporté. La meilleure défense de Pro B (Orchies) s’imposera-t-elle à la meilleure attaque de la division (Poitiers) ?


L'Observateur du Douaisis du jeudi 20 novembre

Publicité

Votre publicité ici !

  • 04 02 01 03

     

  • 05 07 08 06

     

  • idavo LOGO-KIA pubeco

     

bco orchies © 2017 • Mentions LégalesConnexion au manager
Créé & imaginé par l'Agence Web & Média Kiirana
En partenariat avec Wizospot.com, La régie publicitaire de l'agence Kiirana